Press "Enter" to skip to content

20 statistiques de retraite qui vous épateront

Il y a une crise de la retraite en Amérique. La sécurité sociale est toujours bien vivante (pour le moment du moins), mais elle n'est en aucun cas suffisante pour couvrir le coût de la vie de la plupart des Américains à la retraite. Trop de gens ont peu ou pas d'épargne et ne font rien pour changer leur situation.

La bonne nouvelle est que vous pouvez changer votre situation, même si vous pensez qu'il est trop tard. Voici ce que vous devez savoir où en sont les choses et ce que vous pouvez y faire.

Source de l'image: Getty Images.

De combien avez-vous besoin pour prendre votre retraite confortablement?Ça dépend. Selon de nombreux experts financiers, vous devez prévoir d'avoir besoin d'environ 80% de votre salaire de préretraite une fois à la retraite, y compris les revenus de la sécurité sociale, les pensions et toute autre épargne. Et, vous pourriez avoir besoin de ce revenu plus longtemps que vous ne le pensez:

  • L'Américain moyen prend sa retraite à 63 ans.
  • La retraite moyenne dure 18 ans, mais beaucoup durent beaucoup plus longtemps. De plus, qui sait quelle sera l'espérance de vie à la retraite au moment où vous y arriverez? Je vous recommande de faire preuve de prudence et de planifier une retraite de 30 ans.
  • Vous aurez besoin de 1 060 751 $ d'économies si vous prévoyez de tirer 5 000 $ par mois pendant 30 ans, en supposant un rendement annuel des investissements de 6% et une inflation de 2%. Selon le revenu que vous attendez de votre épargne, ajustez ce montant à la hausse ou à la baisse pour obtenir votre «numéro» de retraite.
  • Les Américains savent qu'ils n'auront pas assez d'argent, mais n'économiseront toujours pasLa grande majorité des personnes en début de carrière savent qu'elles ont un problème avec leur épargne-retraite. Ils ont raison.

  • Le citoyen moyen de 50 ans a économisé 42 797 $. Si vous regardez le «numéro» de retraite de la section précédente, il est facile de voir que ce n'est même pas proche.
  • La valeur nette moyenne (actifs moins dettes) d'un homme de 55 à 64 ans est de 45 447 $.
  • 45% des Américains n'ont rien économisé pour la retraite, dont 40% des baby-boomers.
  • 38% n'économisent pas du tout activement pour leur retraite.
  • 20% des Américains puisent tôt dans leurs actifs 401 (k), que ce soit par le biais d'un prêt ou d'un retrait.
  • 80% des Américains âgés de 30 à 54 ans pensent qu'ils n'auront pas assez d'épargne pour leur retraite.
  • La sécurité sociale devrait être un supplément, pas votre seule source de revenuLa sécurité sociale n'est pas destinée à être un régime de retraite unique, mais un complément à d'autres sources d'épargne-retraite. Pourtant, de nombreux Américains finissent par en dépendre.

  • 36% des adultes américains de plus de 65 ans dépendent entièrement de la sécurité sociale.
  • 63% sont dépendants (mais pas nécessairement entièrement dépendants) de la sécurité sociale, des parents, des amis ou des associations caritatives à 65 ans.
  • La sécurité sociale est à court d'argent et ne pourra couvrir que 77% des prestations promises à partir de 2034.
  • Maintenant, j'ai écrit sur la façon dont je suis presque certain que quelque chose sera fait pour réparer la sécurité sociale, mais mon point est que vous ne devriez pas laisser votre sécurité de retraite à la merci des politiciens.

    Lorsque vous planifiez votre retraite, pensez à la sécurité sociale comme vous le feriez pour une petite pension d'un ancien emploi. Il est bon de savoir que vous aurez ce flux fiable de revenus indexés sur l'inflation pour le reste de votre vie, mais ce n'est pas suffisant pour soutenir votre style de vie.

    Assurez-vous de garder votre santé à l'espritLes soins de santé sont l'un des sujets de retraite les plus effrayants. Beaucoup de jeunes pensent que Medicare couvrira tous leurs frais de santé après la retraite, mais ce n'est tout simplement pas le cas.

  • Les frais médicaux moyens pour un couple de 65 ans seront de 218 000 $ au cours des 20 prochaines années.
  • Seul un employeur sur six offre une couverture santé aux retraités.
  • Les dépenses de santé devraient augmenter de 5,8% par an jusqu'en 2022.
  • Medicare ne couvre que 62% des dépenses médicales de l'Américain moyen.
  • Une seule année dans un établissement de soins infirmiers qualifié peut coûter plus de 200 000 $ si vous n'avez pas d'assurance de soins de longue durée.
  • Vous avez vu les statistiques effrayantes, maintenant faites quelque choseLa bonne nouvelle est qu'il est encore temps de faire quelque chose pour votre situation d'épargne-retraite, même si vous pensez que vous êtes trop vieux pour avoir un impact significatif.

    Si vous avez un plan de retraite 401 (k) ou similaire au travail, vous pouvez cotiser au-delà du montant que votre employeur est prêt à égaler – jusqu'à 18 000 $ pour 2016. Si vous avez 50 ans ou plus, vous pouvez l'étirer d'un 6000 $ supplémentaires. Et n'oubliez pas que l'augmentation de vos cotisations 401 (k) réduira votre revenu imposable pour cette année – un bonus supplémentaire.

    Si vous n'avez pas de plan au travail, ou si vous voulez simplement plus de contrôle sur la façon dont vos fonds de retraite sont investis, un IRA traditionnel ou Roth est un excellent moyen d'économiser jusqu'à 5500 $ par an (6500 $ si plus de 50 ans).

    Puisque nous avons passé tellement de temps à discuter de statistiques effrayantes sur la retraite, j'aimerais vous en laisser trois bonnes.

  • Si vous économisez 5 500 $ dans un IRA pendant 30 ans, vous pourriez constituer un nid d'oeuf de retraite de plus de 900 000 $, en fonction des performances historiques du marché boursier. Cela se traduit par 458 $ par mois pour transformer complètement votre retraite.
  • Vous pouvez potentiellement économiser 1375 $ sur vos impôts cette année avec la contribution IRA traditionnelle maximale autorisée.
  • Si vous êtes un contribuable à revenu faible à modéré, vous pourriez avoir droit à un crédit d'impôt (lire: argent gratuit) pouvant atteindre 1000 $ uniquement pour épargner en vue de la retraite en plus de l'autre déduction fiscale que je viens de mentionner. C'est ce qu'on appelle le crédit de contributions d'épargne-retraite, ou simplement le «crédit d'épargnant».
  • 20 statistiques de retraite qui vous épateront
    4.9 (98%) 32 votes