Press "Enter" to skip to content

Les Canadiens rêvent de la retraite, mais ne l'épargnent pas vraiment: étude – National

Il y a un décalage au Canada. Un grand nombre de Canadiens ont hâte de prendre leur retraite – une période de leur vie remplie de voyages, de passe-temps et de temps de qualité. Mais près de la moitié n’économise pas pour cela.

C'est selon une récente étude de la TD qui a mis en évidence un changement dans la réflexion sur la retraite.

«L'idée de la retraite a radicalement changé à mesure que les gens vivent plus longtemps et veulent avoir la liberté de faire des choses significatives au cours de leurs dernières années», a déclaré Linda MacKay, vice-présidente principale de TD Retail Savings and Investing.

LIRE LA SUITE: Les plus grosses erreurs d'argent commises par les Canadiens

Surnommé «la retraite libre», MacKay a déclaré que de plus en plus de Canadiens considèrent la retraite comme un point de départ, une nouvelle phase de leur vie plutôt qu'un objectif final.

«Les gens veulent toujours voyager et passer du temps avec leur famille, mais un nombre important veulent également rester productifs et engagés pendant leur retraite et recherchent les moyens financiers pour le faire», a déclaré MacKay.

L'histoire continue sous la publicité

Un tiers des personnes interrogées veulent travailler avec désinvolture pour faire quelque chose qu'ils aiment pendant leur retraite, un sur cinq veut faire du bénévolat. Un sur dix souhaite ouvrir une petite entreprise.

Le problème? Beaucoup de ces gens qui rêvent de leur âge d'or ne le font pas vraiment.

L'enquête a révélé que 47% des personnes interrogées ne cotisent pas à un régime d'épargne-retraite (RER), l'un des outils les plus populaires pour épargner en vue de la retraite.

Selon Statistique Canada, en 2012, seulement 23,7% des contribuables canadiens ont cotisé à un REER.

Ce que les experts voient, c'est une idée de la retraite qui est en contradiction avec le taux réel d'épargne.

«L'optimisme est une bonne chose et il peut être très motivant», a déclaré Jeff Schwartz, directeur exécutif de Consolidated Credit Counselling Services of Canada. "Mais nous voyons un décalage entre rêver grand et économiser gros", a-t-il déclaré.

"La seule personne qui peut faire de votre" départ à la retraite "une réalité, c'est vous."

Tweet ça

Conseils pour épargner en vue de la retraite

La TD recommande de demander l'aide d'un expert. «Pour de nombreux Canadiens, l'épargne pour la retraite – et les objectifs au-delà de la retraite – peut sembler intimidant et parler à un expert peut aider à la rendre plus accessible», a déclaré Lee Bennett, vice-président principal, Planification financière du patrimoine TD.

L'histoire continue sous la publicité

La TD recommande également de cotiser régulièrement à un REER et à un compte d'épargne libre d'impôt (CELI). L'enquête de la banque a révélé que parmi ceux qui cotisent à un RER, plus du tiers d'entre eux attendent la date limite de cotisation annuelle.

«Bien que chaque contribution soit un pas dans la bonne direction, en faire une habitude régulière chaque semaine ou chaque mois peut aider les gens à réaliser leurs rêves de« retraite libre »encore plus rapidement», a déclaré la banque dans un communiqué.

Le crédit consolidé exhorte les Canadiens à magasiner lorsqu'ils recherchent le bon véhicule d'épargne pour vous. "Il existe plusieurs façons de financer votre retraite, y compris des fonds publics et privés", a déclaré l'association à but non lucratif dans un communiqué. «Mettez vos œufs dans différents paniers.» L'Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) a une liste de sources de revenu de retraite possibles qui peuvent être à votre disposition.

Lorsqu'il s'agit de faire passer vos objectifs de retraite du rêve à la réalité, le crédit consolidé recommande également d'utiliser des outils tels que le Calculateur de revenu de retraite canadien pour déterminer combien d'argent vous devrez épargner pour prendre une retraite confortable.

L'organisme de bienfaisance exhorte également les futurs retraités à commencer à épargner le plus tôt possible pour profiter du temps et des intérêts composés. «L'ajout de petites sommes à un RER dans la vingtaine donne à votre argent 40 ans de croissance. Commencer plus tard nécessiterait des investissements beaucoup plus importants pour obtenir les mêmes résultats. »

La date limite de cotisation au REER de cette année est le 2 mars 2015.

L'histoire continue sous la publicité

Nouvelles connexes

NORMES JOURNALISTIQUES

SIGNALER UNE ERREUR

Les Canadiens rêvent de la retraite, mais ne l'épargnent pas vraiment: étude – National
4.9 (98%) 32 votes