Quand souscrire à une assurance auto ?

Quand souscrire à une assurance auto ?

Il est interdit de circuler sans assurance auto, c’est considéré par la loi française comme un délit passible d’une amende importante et pouvant entrainer des poursuites judiciaires en cas de récidive.

Assurez-vous toujours de contacter un assureur et de souscrire au moins une responsabilité civile avant de prendre possession de votre véhicule.

Prévoir la souscription d’une assurance auto avant l’achat du véhicule

Même si le défaut assurance peut être décelé lors d’un contrôle routier, les pires conséquences ont lieu en cas d’accident responsable : le conducteur doit alors prendre en charge personnellement l’ensemble des frais de réparation, qu’ils soient issus de dommages matériels ou corporels.

En achetant une automobile auprès d’un professionnel

Les professionnels de l’automobile vendent des véhicules neufs et d’occasion.

Dans les deux cas, ils ont pour obligation de vérifier que l’acheteur est en possession d’une attestation d’assurance pour le laisser partir au volant du véhicule.

Il est donc nécessaire de contacter à l’avance une compagnie d’assurance et de lui fournir les caractéristiques de la voiture, le profil de son conducteur et la date prévue de la transaction.

En signant le contrat, l’assuré obtient son attestation d’assurance à présenter au professionnel à qui il achète le véhicule.

En achetant une automobile auprès d’un particulier

Les particuliers n’ont pas la compétence de demander à leur acheteur une preuve d’assurance.

C’est à l’acheteur de réaliser la démarche auprès de son assureur pour obtenir une protection dès que le vendeur lui remet les clés du véhicule.

En pratique, l’assurance automobile souscrite par le vendeur de la voiture est valide jusqu’à minuit le soir du jour de la vente.

Comment trouver la meilleure assurance auto ?

Nous vous recommandons de choisir une assurance adaptée à votre véhicule et à vos habitudes de conduite.

Quand choisir une assurance auto au tiers ?

L’assurance au tiers est le minimum légal défini par la loi, elle ne permet que de rembourser les dommages causés à des tiers lors d’un accident responsable.

Ce type d’assurance ne permet pas d’obtenir une prise en charge de l’assureur pour les frais de réparation sur son propre véhicule, liés à un sinistre responsable.

Elle est donc à privilégier en priorité pour les voitures anciennes ou de faible valeur.

Quand choisir une assurance auto tous risques ?

L’assurance auto tous risques est bien plus chère que l’assurance au tiers, mais elle ajoute un grand nombre de garanties complémentaires.

Le conducteur assuré tous risques peut se faire rembourser les dommages causés à son véhicule, même lorsqu’il est partiellement ou totalement responsable du sinistre.

Le plus souvent, les compagnies d’assurances intègrent à leur formule tous risques les garanties contre le vol, l’incendie ou le bris de glace, ainsi qu’une protection juridique et une assistance technique en cas de panne ou de sinistre.

Articles du même auteur